Cheminée à foyer fermé : les règles et l’installation

Le foyer fermé est équipé d’une porte ou d’une vitre. Ce dispositif présente de nombreux avantages : excellent rendement, garantie de sécurité, efficacité… L’appareil allie à la fois design et performance énergétique. Il convient à ceux qui veulent faire de leur cheminée un chauffage performant et économe. Pour installer une cheminée à foyer, il faut respecter certaines règles. Explications.

Règles à respecter lors de l’installation de cheminées

Pendant la construction d’une cheminée, plusieurs règles doivent être respectées. Il s’agit notamment de la norme DTU. Contacter un fumiste agréé pour installer un conduit d’évacuation des fumées conforme au type de cheminées qu’on souhaite poser. Le conduit doit être étanche et performant, il doit respecter les normes en s’adaptant à l’espace de vie. Il faut également respecter des règles de dimension qui doivent être évaluées selon les caractéristiques du logement.

Ces conditions doivent être obligatoires pour des raisons de sécurité. Pour plus de simplicité, il est recommandé de contacter un professionnel. Ces spécialistes peuvent aider à sélectionner le bon modèle de cheminées. Le dispositif de chauffage varie selon les besoins énergétiques convoités. Pour installer un foyer de cheminée fermé, on doit respecter des distances vis-à-vis des objets inflammables et les dispositifs d’isolation.

Règles en termes de combustible

La sélection du bois utilisé est primordiale quand on veut prolonger la durée de vie de l’appareil et bénéficier de meilleures performances en termes de chaleur. Choisir notamment une essence de bois capable de brûler lentement tout en produisant beaucoup de braise. Les meilleures essences de bois sont celles qui possèdent des feuillus durs comme le chêne, le hêtre, le châtaigner, le charme commun…

Les personnes qui veulent profiter davantage de belles flammes durant les soirées hivernales privilégieront du bois tendre comme que le tilleul ou les peupliers. Les résineux comme le sapin, épicéa, le pin sont des combustibles à déconseiller. Leurs résines ont tendance à encrasser rapidement le foyer et le conduit de cheminée. De plus, ce bois dégage peu de chaleur.

Quelques conseils pour prendre soin de sa cheminée

Lors de la construction d’une cheminée, il faut savoir que la responsabilité du fabricant s’achève à la garantie des différentes pièces du foyer. On doit donc se conformer à l’installation du dispositif. Pour utiliser correctement l’appareil de chauffage, il faut lire attentivement le manuel livré avec la cheminée. Une cheminée à foyer fermé est plus propre qu’un modèle traditionnel. Les cendres sont conservées à l’intérieur du caisson et le dispositif ne présente aucun risque de projection de braise incandescente. Il est inutile de surveiller constamment le feu.

Achat de cheminée : conseils pour l’achat d’une cheminée à foyer
L’entretien de la cheminée : le ramonage et l’assurance habitation