Quels sont les risques quand on ne ramone pas sa cheminée ?

ramoner sa cheminée

Le ramonage d’une cheminée est un acte obligatoire si l’on souhaite pouvoir l’utiliser une fois les premiers froids venus. En effet, ne pas ramoner sa cheminée tout en continuant de l’utiliser comporte de véritables risques pour la santé qui peuvent s’avérer dangereux pour soi, mais aussi pour l’ensemble des occupants de l’immeuble dans lequel on vit par exemple. Coup d’œil sur les risques encourus et la meilleure façon de les éviter.

Quels risques pour l’utilisation d’une cheminée non ramonée ?

Une cheminée non ramonée comporte de véritables risques. En effet, le ramonage de cheminée permet d’enlever la suie et les autres éléments qui pourraient obstruer le conduit de façon à ce que les fumées puissent s’échapper normalement. En n’optant pas pour un ramonage de cheminée, les fumées auront beaucoup plus de mal à s’échapper et pourront alors causer des intoxications par la fumée, mais aussi par des gaz toxiques dégagées par la cheminée. Plus que les émanations toxiques qui comportent un véritable risque de santé, il y a également les incendies. En effet, une cheminée mal ou pas ramonée pourra donner lieu à des incendies violents qui mettront encore une fois toutes les personnes présentent en danger (plus d’informations sur le sujet et les accidents domestiques sur le blog Astuce Santé).

Que dit la loi ?

Le ramonage d’une cheminée est obligatoire et doit être effectué deux fois par an. En effet, que l’on utilise sa cheminée comme chauffage principal ou que l’on opte pour un feu de cheminée de temps à autre comme c’est notamment le cas à Paris puisque les cheminées ne peuvent pas y être utilisées comme chauffage principal (des informations sur le sujet ici), il faudra faire appel à un ramonage à Paris comme ailleurs. Pour cela, il est nécessaire de faire appel à un professionnel du ramonage de cheminée. En effet, ce sera le seul moyen d’obtenir un certificat de ramonage qui sera le seul document légalement viable en cas d’accident.

Bien ramoner sa cheminée

S’il existe des kits de ramonages pour particuliers, il est absolument déconseillé d’opter pour cette pratique qui sera non seulement dangereuse, mais aussi inefficace puisque seule l’expertise d’un professionnel permettra d’effectuer un ramonage de cheminée en bonne et due forme. En effet, le ramoneur va travailler sur l’ensemble du conduit afin de dégager ce dernier de la suie et des autres résidus ou éléments pouvant obstruer ce dernier. Il pourra ensuite fournir un certificat de ramonage qui a une véritable valeur légale, mais aussi signaler toute problématique qu’il aura pu constater durant son intervention. Faire appel à un professionnel du ramonage est donc plus que nécessaire. Généralement, on optera pour ces 2 ramonages annuels à l’automne et au printemps soit quelques semaines avant d’allumer son premier feu puis quelques semaines après son dernier. On prendra évidemment le temps de bien sélectionner le professionnel à qui l’on confiera cette mission pour s’assurer que cette dernière soit effectuée dans les règles.

Acheter des cheminées à prix réduits en ligne
Quand faut-il faire ramoner une cheminée ?