Comment remplacer sa vitre d’insert ?

vitre d'insert

Une vitre d’insert de cheminée est robuste et résistante, mais longtemps exposée au feu elle peut avoir ses limites. Une simple fissure peut évoluer et présenter des risques. C’est pourquoi, il est recommandé de la changer dès qu’elle est cassée ou fêlée. En l’occurrence, vous pouvez faire appel à un professionnel si vous le souhaitez. Il est toutefois possible d’effectuer vous-même l’intervention en suivant quelques consignes.

Quels critères pour choisir sa nouvelle vitre d’insert ? 

La vitre d’insert est un accessoire indispensable pour clore une cheminée ouverte. Ce dispositif représente une fonction à la fois fonctionnelle, décorative et sécurisante. Le choix est crucial, car il faut tenir compte de l’aspect, des mesures et des caractéristiques de la nouvelle vitre. Pour cela, définir les critères essentiels : ses dimensions, son autonomie, son rendement et sa puissance de chauffe.

Dans un premier temps, l’idéal est de consulter et faire votre commande en ligne. Il vous faut choisir dans ce cas des produits de qualité et dans les normes comme les vitre d’insert de cheminée vitreflam. Sur leur site, vous pouvez trouver des vitres sur-mesures adaptées à tous les types de cheminée, la vitre d’insert Philippe se trouve parmi les meilleures références. En effet, pour mieux résister votre vitre d’insert doit avoir une grande capacité de résistance thermique. C’est une des critères essentiels à considérer. Vous souhaitez commander une vitre d’insert plate, courbe ou prismatique ? Chez votre fournisseur en ligne, vous avez également le choix entre nombreux modèles avec l’épaisseur, la qualité dont vous souhaitez et les dimensions certifiées.

Quelles sont les étapes à suivre pour changer sa vitre d’insert endommagée ?

Dans un premier temps, il est important d’évaluer si votre vitre est cassée ou seulement fissurée. Ce geste va vous permettre de prendre conformément les dimensions de votre nouvelle vitre d’insert.

Prendre par la suite les mesures de l’emplacement de la vitre. Pour une vitre cassée, relever les dimensions de l’entourage du cadre intérieur en diminuant de 5 mm la hauteur et la largeur. Cette précaution est nécessaire pour permettre à la vitre de se dilater sous l’effet de la chaleur. Avec un cadre de dimension 800 x 500, la vitre commandée sera mesurée à 795 x 495. Pour une vitre fêlée, mais intacte, il suffit de prendre ses dimensions et faire la commande.

La prochaine étape est la préparation. Pour ce faire, rassembler les matériels nécessaires pour effectuer l’intervention. Notamment, la nouvelle vitre, un dégrippant, un tournevis, une clé, un joint, une brosse et une paire de ciseaux. Enfin, il est conseillé de porter des gants pour votre protection.

Comment poser soi-même sa vitre d’insert ?

Remplacer une vitre d’insert de cheminée n’est pas une tâche compliquée. Il suffit juste d’être méthodique et méticuleux. Au lieu de faire appel à un technicien, le faire vous-même représente un avantage économique et vous aide à savoir bricoler. La procédure est simple, en suivant ces étapes votre vitre d’insert sera remplacée en un rien de temps.

Enlever la porte et le poser sur le sol. Détacher les vis de fixation. Les vaporiser au dégrippant avant de dévisser si c’est nécessaire. Sortir la vitre de son cadre. Nettoyer délicatement les débris ainsi que l’intérieur du cadre pour pouvoir insérer la nouvelle vitre. Appliquer avec minutie les joints autour de la vitre commandée. Placer la vitre dans le cadre de la porte. Remettre les vis de fixation. Prenez soin de ne pas fixer trop fort afin de laisser le verre se dilater après. Raccrocher la porte sur ses gonds. Attendre 24 heures avant d’utiliser la cheminée pour sécher les joints et leur offrir une étanchéité optimale.

Quels sont les différents types de poêles ?
Achat de cheminée : conseils pour l’achat d’une cheminée à foyer