Quand faut-il faire ramoner une cheminée ?

Faire ramoner une cheminée

Lorsque vous avez dans votre maison une cheminée, une poêle en bois ou une chaudière, vous avez besoin de les entretenir. Pour bien maintenir une cheminée par exemple, il faut chercher un ramoneur : c’est un individu, habituellement compétent, responsable du nettoyage des cheminées en utilisant une raclette ou un long balai-brosse pour dégager les déchets toxiques et dangereux du conduit. En ce qui concerne les évacuations de gaz, vous êtes obligé de faire le ramonage au moins une fois par an. Et pour le fuel, charbon, ou conduits en bois, le ramonage est nécessaire deux fois par an. Découvrez pourquoi effectuez-vous un ramonage régulier ? Quelles sont les techniques de ramonage utilisé par un ramoneur ? Quand faut-il ramoner une cheminée ?

Pourquoi effectuez-vous un ramonage régulier ?

Un ramonage de cheminée est une partie du maintien du fourniment du chauffage. Il prévient les difficultés et lui garantit une très grande durée de vie. Il est donc nécessaire pour des raisons de sécurité. C’est pour cela qu’en marchant, une machine de chauffage se salit. Des dépôts, de la cendre, de la suie s’amoncellent dans les canaux et peuvent mener à des nombreux accidents. Le ramonage empêche aussi les risques d’empoisonnement au monoxyde de carbone ou d’incendie et il permet de dégager ces dépôts. En plus de sécurité, un ramonage habituel montre beaucoup d’avantages. À partir du moment où le conduit est ramoné, il offre un meilleur tirage. Sa productivité optimisée permet de diminuer la pollution engendrée par les fumées aussi que la consommation du carburant est de 7 à 10 %. En effet, ce ramonage doit être réalisé par un spécialiste agréé. À l’ouverture de l’opération, il doit remettre le certificat de ramonage. Ce dernier certifie du meilleur entretien de l’équipement. Enfin, en cas de dommage provoqué par un incendie, ça peut être réclamé par la compagnie d’assurances.

Quelles sont les techniques de ramonage utilisé par un ramoneur ?

Si c’est pour un poêle, une chaudière ou une cheminée, le ramonage ne s’accomplie pas de la même manière. Pour un ramonage d’un conduit de cheminée, il existe différents moyens de ramoner le conduit de cheminée : le ramonage chimique et le ramonage mécanique. Le ramonage chimique a pour but d’entretenir habituellement le conduit pour faire brûler des bûches de ramonage, il ne peut pas en aucun cas remplacer par le ramonage mécanique. Le ramonage mécanique est le système réalisé par le professionnel, c’est le seul moyen obligatoire pour le maintien de la cheminée qui consiste à dégager les déchets toxiques et dangereux de la paroi du conduit de cheminée avec un hérisson. Tandis que le ramonage d’un poêle, c’est un poêle à granulés ou à bois, ce ramonage peut se réaliser de deux manières : le nettoyage complet ou le ramonage simple. Le premier assure un nettoyage complet de l’outil de chauffage tandis que le second ne regarde qu’un entretien du conduit du poêle. Le prix change selon le modèle d’intrusion choisi. Enfin, c’est le ramonage de chaudière : au moment de l’entretient de la chaudière par an, le spécialiste de l’entreprise de ramonage nettoie l’anatomie de chauffe, et aussi le brûleur, la veilleuse, et l’extracteur, il vérifie les fumées propagées et examine les différents réglages.

Quand faut-il ramoner une cheminée ?

Le ramonage est figuré dans le règlement départemental de la santé de la municipalité du logement concerné. Suivant le modèle de d’équipement de chauffage et les régions, la fréquence de ce ramonage peut changer. Il est conseillé de s’informer en mairie pour savoir les obligations proportionnelles à l’entretien des conduits de fumée. Généralement, le ramonage doit s’accomplir une fois par an au minimum. Le modèle de chauffage comme la cheminée classique doit s’effectuer deux fois par an, c’est idéal si c’est avant la période de chauffe. Un autre modèle comme le ramonage poêle à bois doit s’accomplir deux fois par an, ainsi que le poêle à granulés qui s’effectue une fois par an. Enfin, le type de chauffage comme la chaudière doit se réaliser une fois par an. Le printemps est le bon temps pour accomplir le ramonage parce que le temps de chauffe vient généralement d’achever. Il est pareillement possible de faire son installation pendant l’été. En revanche, il est recommandé de ne pas le faire pendant l’automne parce que le ramoneur est beaucoup moins libre en raison de l’entrée du froid.

Acheter des cheminées à prix réduits en ligne
Quels sont les risques quand on ne ramone pas sa cheminée ?